Advisor

Claudine Fisher

Date of Award

1997

Document Type

Thesis

Degree Name

Master of Arts (M.A.) in French

Department

World Languages and Literatures

Physical Description

1 online resource (93 pages)

Subjects

Feminism and literature -- France, Women and literature -- France, Virginie Despentes -- Criticism and interpretation

DOI

10.15760/etd.2788

Abstract

Les deux premiers romans de Virginie Despentes, Baise-moi (1995) et les Chiennes Savantes (1996), attestent de la mutation socio-culturelle qui affecte la societe contemporaine. Son style insolent, son langage corrosif et volontairement Prosaïque confirme et signe I 'évolution dans le monde occidental des valeurs, des désirs et aspirations de 1'homme, et plus crucialement de la femme des années 90. Plus qu'une révolution des moeurs, on assiste dans ses deux premières oeuvres á une véritable mutation culturelle qui bouleverse les rôles et modéles traditionnels des individus dans la société. Ce bouleversement qui s'exprime dans la vie banale, mais définitivement violente de ses personnages féminins remet en cause leur identité et questionne la nature mȇme de l'homme et de la femme.

Les personnages que Virginie Despentes façonne d'une part, et l'espace dans lequel l'auteur choisit de les faire évoluer, d'autre part, représentent les consequences de ces bouleversements et traduisent le désaroi auquel la femme doit maintenant faire face devant les donnees nouvelles de la société.

Dans une première partie, à travers les deux romans de l'auteur, nous nous efforcerons d'examiner et d'analyser le statut de la femme dans l'espace urbain contemporain lyonnais, en portant une attention particulière à la dichotomie spatiale qui s'exerce entre deux espaces à la fois socialement juxtaposés et geographiquement confondus: Lyon, communauté urbaine, et le "village" de la Croix Rousse, avec sa proper idiosyncrasie, ses coutumes, et la population fondamentalement hétéroclite, endémique à cette enclave dans la cité européenne.

Dans une seconde partie, nous nous détournerons de cette perspective quasi sociologique pour aborder la dimension psychanalytique du langage tel qu'il se déploie dans la prose singulièrement provocante de Virginie Despentes. Nous nous interesserons dans cette partie à la symbolique du corps, de l'image et l'identité féminine.

La troisième partie s'efforcera d'examiner les consequénces et répercussions de ces bouleversements dans la vision et conception idéologique de la “femme d'aujourd'hui”, selon la formule consacree des journaux dits “féminins.”

Description

This thesis is in French

If you are the rightful copyright holder of this dissertation or thesis and wish to have it removed from the Open Access Collection, please submit a request to pdxscholar@pdx.edu and include clear identification of the work, preferably with URL

Persistent Identifier

http://archives.pdx.edu/ds/psu/17091

Share

COinS